Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 20121212Algerieattentat-copie.jpg

 

La terrible question fut posée par une veille dame à Mahfoud Nahnah, à El Madania (ex Salembier, Alger), lors du bain de sang des années 1990.

 Feu Mahfoud Nahnah répondit :
– « Je crois que Dieu est profondément attristé par tout ceci, tout comme nous, mais cela fait des décennies que nous lui demandons de sortir de nos écoles, de sortir de nos gouvernements, de nos tribunaux, de sortir de nos banques, de nos commerces, de nos vies… Et comme Dieu est Sage, je crois qu'il a simplement fait ce que nous lui demandions. Comment pouvons-nous espérer son intervention et sa protection si nous lui demandons de nous laisser tranquilles ? ». […]


Je crois pour ma part que tout ceci a commencé le jour où le FLN a chassé le Coran des établissements scolaires. Et on a dit: "accepté, OK !"

 

Ensuite, le FLN a commencé par troquer l’étude et l'enseignement de la Sira du Prophète, de ses Compagnons  ainsi que l’histoire de la civilisation musulmane, d'où découlent le peuple Algériens, sa culture et ses traditions, par l’étude et l'enseignement de la Sira et la sunna de Mao, de Lénine, Staline, Castro, Trotski, leurs pensées, leurs foi à couleur ROUGE, les révolutions de leurs pays, etc. Autrement dit, après avoir chassé le Coran des établissements scolaires d'une terre d'islam, le FLN a commencé l'enseignement de l'athéisme aux enfants d'un peuple musulman, profondément croyant, qui au moment des faits, venait à peine de sortir par la grâce et l'aide de Dieu, bien que terriblement saigné, vainqueur au dépend des ennemis de sa foi. Puisque jusqu'à preuve du contraire ALLAH AKBAR fut son seul et unique slogan tout au long des sept années de guerre de libération. Aucune autre divinité que Dieu, Exalté et Gloritié Soit-Il !. Et qui dit Allah Akbar dit tout simplement : aucune autre SIRA et/ou Sunna à part celle du Prophète de l'islam, l'envoyé de Dieu. Car nul mieux que l'envoyé de Dieu.

Mais le FLN sait mieux que Dieu et son envoyé. C'est pourquoi il a dit de faire le contraire ! Et on a dit : « OK, accepté ! »

 

Ensuite, le comité central du FLN a dit (et entamé les gros oeuvres) : «nouons des liens très solides avec le monde ROUGE et notamment les communistes de Moscou » - c'est-à-dire les pires ennemis d’ALLAH AKBAR, cela après avoir bien entendu dénoué les liens très solides et profonds, noués avec Dieu par nos pères, les moudjahidins (les vrais), singulièrement pendant la glorieuse guerre de libération, et on a dit « accepté, OK ! »

 

Ensuite, le FLN a dit : « emmurons, voire même liquidons physiquement, quiconque oserait scander « Allah Akbar ! » hors des murs d’une mosquée ». Et on a dit : « OK, accepté ! »

 

Ensuite, le FLN a dit : « le Coran doit rester dans la mosquée et ne doit en aucun cas outrepasser le seuil de la porte de celle-ci, nous n’avons de leçons d’islam à recevoir de qui que se soit, nous sommes tous musulmans... », dès lors la chasse aux Chouyoukhs et oulémas récalcitrants entame sa vitesse de croisière sans qu'aucun chanteur des droits de l'homme ni personne d'autre n’en soit choqué. Et on a dit : « OK accepté ! »

 

Ensuite, le FLN a dit : « l’Arabe est officiellement et théoriquement notre langue nationale, toutefois en pratique nous l’utiliserons uniquement lorsque l'on veux chanter sous la douche. Le Français étant officiellement langue du COLONISATEUR, langue du DIABLE, toutefois en réalité c’est bien ce BUTIN DE GUERRE qui en est pratiquement notre langue nationale par excellence », et on a dit : « accepté ! »

 

Ensuite, le gouvernement FLN dont le programme s’inspire des valeurs islamiques et de la charte du 1er Novembre 54 a dit : « dans l’intérêt de l’économie de la nation il était préférable de légaliser la production, le commerce et la consommation  des boissons alcoolisées, et d'encourager ce secteur »,  et on a dit : «accepté OK  ! »(Bien que chacun de nous savait que Dieu a maudit le vin, celui qui le boit, celui qui le sert, celui qui le vend et l'achète,  celui qui foule son raisin et celui pour qui il est préparé, celui qui le transporte ainsi que celui qui l'a commandé et en touche).

 

Ensuite, en réponse à certaines voix militantes pour l'application du système islamique dans les banques Algériennes, un des barons FLN a dit : «l’Algérie ne se trouve pas dans une autre planète, pour que l’on puisse accepter son isolement dans un système économique d’un autre âge, qui prohibe l'intérêt, alors qu’il ne s’agit en fait que d’une banale transaction économique légale et pratique à l’échelle mondiale…», et on a dit « accepté !»

 

Ensuite, un membre du gouvernement a dit : « l’islam et/ou la foi ça se passe dans le cœur, laissons donc nos femmes se débarrasser de « l’étouffant » Haïk et ou le foulard. Laissons de même nos filles faire du sport avec les garçons, exhiber leurs fesses publiquement... », et on a dit : « accepté ! »

 

Ensuite, à l’issue d’une certaine CONTRE MARCHE organisée par le FFS (en riposte à celles sans nombre organisées par le FIS), Hocine ait Ahmed a dit : « pour couper les vivres à l’intégrisme islamiste, il était préférable que l’état revoit à la baisse ou subventionne le prix des boissons alcoolisées afin que cette substance énivrante soit à la portée de la jeunesse», et nous avons dit « accepté ! ».

 

Ensuite, en réponse à une question relative au séjour Algérien de l’érudit Mohamed el Ghazali, Ehmed Benbella a dit, sur le plateau de la télé Algérienne et en direct : « Qu’il soit maudit jusqu’au jour du jugement dernier ! », et on a dit : « accepté ! »

 

Ensuite, le gouvernement FLN a dit : « rallions notre  week-end sur celui des nations judéo-chrétiennes sinon l’Algérie risque de couler », et on a dit « accepté ! »

 

Ensuite, UNE représentante d’une organisation de parents d’élèves a dit : «… les directeurs d'écoles, les professeurs et les enseignants, ne devaient pas réprimander leurs élèves ou leurs étudiants lorsqu'ils manquaient de discipline », et on a dit : «OK accepté ! »

 

Ensuite quelqu'un a dit : «Faisons sortir de son ghetto marginal le chant qui prône la débauche, faisons de lui un patrimoine culturel national et introduisons-le intensément dans les programmes des radios télé afin qu’il puisse s’installer confortablement dans les traditions, us et coutumes de la famille Algérienne », et on a dit « OK, c’est génial le Raï ! »

 

Le gouvernement du divertissement a dit : « Produisons des émissions et des films qui encouragent l’impudicité, la mixité, la débauche ;  focalisons sur les chanteurs et les chanteuses de musique qui prône le sexe, l’alcool et aborde même des thèmes homos, c’est-à-dire le chant et la musique Raï » et on a dit : « ok allons-y ! »

 

Ensuite, à l’occasion de la journée mondiale du sida, UNE membre d'une association estudiantine a dit sur les ondes de la radio: « Etant donné que les jeunes sont ce qu'ils sont et que de toute façon ils feront ce que nous savons, et on ne les changera pas, donnons-leur tous les préservatifs qu'ils veulent et qu'ils se procureront au lycée… », et on a dit : «OK accepté ! »

 

Suite au scandale déclenché par la nomination au poste de ministre d'un homme « accros » aux jeux de cartes et de dominos, un membre du gouvernement a dit : «  peu importe ce qu'on fait dans nos vies privées, du moment que cela n'affecte pas notre travail… », et on a dit : «OK accepté ! »

 

Quelqu’un a dit : « Imprimons des journaux et revues avec bon nombre de photos de femmes à demi nues voire même nues et appelons cela "expression de la beauté féminine" » ; et on a dit : « OK accepté ! »

 

Ensuite, Bouteflika a dit : « que l'on fabrique à volonté des STADES partout et nulle part même en plein milieu des bâtiments de cités populaires, et que l’on paie grassement les JOUEURS de football –de même que les acteurs-, et beaucoup moins les TRAVAILLEURS, les BOSSEURS, les ÉDUCATEURS, les Algériens qui ont passé la moitié de leur vie dans la misère des études, ainsi que tous ceux chargés de l'éducation et de la santé des générations futures », et on a dit « OK ! Allons-y et viva l’Algérie ! ».

 

On a accepté cette situation, sans rien faire pour la changer ou l'améliorer,
On a accepté d'être traités comme du bétail, car tout compte fait, on pensait que nous ne valons pas mieux,
On a accepté de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car nous étions bien trop occupés par notre vie et nos soucis. On aurait même accepté de défendre à la mort ce contrat si ils nous l’avaient demandé.
On a donc accepté, en notre âme et conscience et définitivement, cette triste matrice qu’ils nous ont placé devant nos yeux pour nous empêcher de voir la réalité des choses. Nous savions qu’ils agissaient pour notre bien et nous les avons remerciés et réélus.

 

Et aujourd'hui, nous nous demandons pourquoi Dieu, Le Juste, qui a promis miséricorde aux croyants et châtiments terribles ici bas et en l’au-delà aux injustes, Châtie non pas les injustes du Pouvoir, qui eux jusqu’à preuve du contraire, demeurent impunis et toujours en place depuis 1962, mais plutôt notre peuple via des calamités et autres catastrophes naturelles multiples, l'insécurité et les violences accompagnées d'horreurs jamais vécues ni même entendus parlé  sous l'occupation… ; comment et pourquoi même nos enfants se sont retournés contre nous, pourquoi frappent-ils leurs propres parents, nous terrorisent-ils, tuent nos policiers, nos militaires, dévalisent nos banques, n'ont pas de conscience, comment il se fait qu'ils ne connaissent pas la différence entre le Bien et le Mal et pourquoi cela ne les dérange plus de se faire exploser… Pourquoi Dieu, Le Seigneur des deux monde, L’omnipotent, laisse-t-Il faire et laisse-t-il tout cela arriver…

 

Peut-être peut-on trouver la réponse dans son Coran : «وَمَا أَصَابَكُمْ مِنْ مُصِيبَةٍ فَبِمَا كَسَبَتْ أَيْدِيكُمْ وَيَعْفُو عَنْ كَثِي

Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup ».
Sourate Ash-Shura 42:30].

 

Autrement dit, on récolte ce qu'on a semé. Surtout lorsque l'on sait que les croyants et les croyantes MOUTONS tout comme BENI OUI-OUI, ça n'existe pas dans le Coran, c'est-à-dire ce n'est point un caractère musulman. Donc  Niet MISÉRICORDE !  En voici la preuve en guise de conclusion :

 

 Les Croyants et les Croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la prière, acquittent la Zakât et obéissent à Dieu et à Son messager. Voilà ceux auxquels Dieu fera miséricorde, car Dieu est Puissant et Sage » .(Sourate 9 : At-Tawbah, verset 71.).


À bon entendeur.

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Rachidovic
  • Rachidovic
  • : Rachidovic est l’émient, le grand, l’unique et l’incontesté auteur de ce blog, si vous vous interrogez sur son identité, suivez la piste dans "profil". (NB: la liste est incomplète)
  • Contact

Profil

  • Rachidovic
  • Suis ni scientifique ni scientologue, ni physicien ni astrologue,
ni visionnaire ni philosophe, ni Vernes ni Strogoff,
ni médecin ni arracheur de dents, ni devin ni même charlatan,
ni alchimiste ni journaliste, ni pharmacien ni arboriste,...
  • Suis ni scientifique ni scientologue, ni physicien ni astrologue, ni visionnaire ni philosophe, ni Vernes ni Strogoff, ni médecin ni arracheur de dents, ni devin ni même charlatan, ni alchimiste ni journaliste, ni pharmacien ni arboriste,...

Texte Libre

  >

Recherche

Archives