Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /



                          « Les journalistes sportifs entendent collaborer intimement à l’œuvre totale de progrès et d’éducation qui, rayonnant à travers le monde, permettra à l’idée sportive de remplir efficacement sa haute mission de fraternité et de paix entre les hommes. S’adressant en particulier aux jeunes générations, les journalistes sportifs ont le souci de donner l’exemple d’un jugement impartial et de l’opinion loyale(...). Ils veulent mettre la morale et la beauté au-dessus de la compétition », ce sont là des extraits de la déclaration faite à l’issue du congrès international de la presse sportive en 1924. Et, d’un autre côté, voici deux exemples qui en disent long sur la façon dont on  applique ces principes chez-nous, comment l'on défend le sport et ses valeurs, quel genre d’éducation on inculque à nos jeunes, comment et dans quel sens évolue l’idée sportive et finalement qui tire les ficelles de la violence dans nos stades. Jugez-en :

    "On a pas le droit de faire jouer le mouloudia à huis clos", " …la rencontre MCA-ASO, qui s’est déroulée à huit clos, a offert un triste tableau sans la présence des supporters du mouloudia (…)"  " ...on ne devrait pas empêcher une équipe qui draine de grandes foules et fait des recettes de jouer sans son public (…)". Celui qui parle ainsi et jette l'huile sur le feu n’est guère un banal supporters, mais il s'agit d’un prétendu journaliste dans son sinistre LE BUTEUR.

Pour mémoire, le public  mouloudéen, qui excelle dans l'art du vandalisme, venaient de mettre à sac le stade du 5 juillet, d’où la sanction du huis clos.

                     « KOUL CHI  FAYETE YA  CHMAYETE », tempête un autre sinistre torchon, EL HEDDAF, à travers cet appel à la haine ouvert (voir photo) en direction de nos frères Tunisiens. Ces exemples odieux, sont innombrables et j’en possède des copies de quoi en faire des livres. C’est pour vous dire que la violence qui s’est emparée du football Algérien n’est pas tombée du ciel. C'est plutôt l’œuvre d'écrivaillons chauvins et partisans qui, drapés de prétextes sportifs et portant  masques de journalistes, se sont attaqués à ce sport que nous aimons tous. Les jeunes casseurs n’ont fait quant à eux qu’achever la sale besogne que les pseudo journalistes ont si bien entamée.

Ce sont bien ces faux journalistes vrais hooligans, chauvins, partisans, délirants qui, depuis que la presse est sortie de son monopole de service public (pour devenir non pas un moyen idéal d'éducation mais un instrument pervers et dangereux), ont pris le football en otage, transformés nos stades en des camps retranchés. Un lien existe en effet, entre ce qui se trame dans les coulisses de leurs torchons nauséabonds et le comportement des joueurs et le public dans les stades. C’est eux qui, pour vendre leur pourriture ont élevé le chauvinisme à la hauteur d'une institution, transformés le football Algérien en un rendez-vous permanent de la guérilla des stades, de simples rencontres sportives entre frères Algériens en rendez-vous de cauchemar. Leurs places ne sont pas dans les stades mais dans les tribunaux face à la justice. Le Football Algérien ne retrouvera ses valeurs que le jour où ils le quitteront.

A suivre, la prochaine fois nous parlerons aussi football, de ses vandales et de leurs crimes avec plus de détails. 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Rachidovic
  • Rachidovic
  • : Rachidovic est l’émient, le grand, l’unique et l’incontesté auteur de ce blog, si vous vous interrogez sur son identité, suivez la piste dans "profil". (NB: la liste est incomplète)
  • Contact

Profil

  • Rachidovic
  • Suis ni scientifique ni scientologue, ni physicien ni astrologue,
ni visionnaire ni philosophe, ni Vernes ni Strogoff,
ni médecin ni arracheur de dents, ni devin ni même charlatan,
ni alchimiste ni journaliste, ni pharmacien ni arboriste,...
  • Suis ni scientifique ni scientologue, ni physicien ni astrologue, ni visionnaire ni philosophe, ni Vernes ni Strogoff, ni médecin ni arracheur de dents, ni devin ni même charlatan, ni alchimiste ni journaliste, ni pharmacien ni arboriste,...

Texte Libre

  >

Recherche

Archives